En voilà un terme que l’on a souvent entendu employer ces derniers temps au sujet des grèves des transports public. Terme fort pour incriminer les « preneurs d’otages » que semblent être les grévistes.

Mais otage ça veut dire quoi ?

Et bien selon le Petit Larousse 1998 Otage signifie : personne prise ou livrée comme garantie de l’exécution de certaines conventions militaires ou politiques. Ou selon une seconde définition, personne dont on s’empare et qu’on utilise comme moyen de pression contre quelqu’un, un État, pour l’amener à céder à des exigence.

À quel moment des personnes ont été prises, emparé durant ces grèves ???  Qui a été enfermé, retiré de son foyer loin de siens,  qui a subit le même sort qu’une otage dont on entend souvent parler ces derniers temps Ingrid Betancourt ??? Je suis scandalisée que l’on emploie se terme à tord et à travers en oubliant que la prise d’otage est un crime tout comme le meurtre. Est-ce que durant ces grève du mal vous a été fait vous qui considérez que l‘on vous a prit en otages ?
 

Pour clore je vais citer une phrase qu’un ami qui travaille à la RATP a dit : « On dit que les fonctionnaires foutent rien mais quand il sont en grève on se plaint que rien ne marche !»